La logistique, un service créateur de valeur ajoutée

Mathieu BrouardMathieu Brouard, Head of sales Road Logistics Morocco Dachser Maroc

La logistique regroupe tout un ensemble de services qui va au-delà de la seule prestation de transport. La relation client est un véritable partenariat, le prestataire logistique jouant un rôle important en apportant une valeur ajoutée au produit.

Au départ, une bonne compréhension des attentes et des besoins de ses clients par le logisticien est nécessaire pour apporter des améliorations significatives aux processus et à l’organisation. Ces améliorations pourront se traduire par des économies de temps, de coûts et de ressources.

Avec l’avènement d’un climat concurrentiel exacerbé, il est important de maintenir les
prix, d’innover tout en étant très rapide pour capter et conserver ses clients. La coopération entre l’ensemble des partenaires intervenant sur le processus de production est une solution gagnant-gagnant à tous les échelons de la chaine de valeur.

Préparation de commande, co-packing (opération de conditionnement qui consiste à regrouper des produits complémentaires), kitting (opération d’assemblage de composants pour constituer un produit unique, par exemple : pantalon et veste) et conditionnement sont autant de services complémentaires proposés par les logisticiens. En effet, le prestataire logistique peut proposer des offres innovantes répondant aux problématiques du client.

Certains entrepôts de stockage sont gérés par un système informatique le Warehouse Management System (WMS), dont la fonction consiste au pilotage et à l’optimisation du stockage. Cet outil technologique permet le contrôle du chargement, le suivi des commandes et des stocks, la réception des marchandises, le respect des réglementations, ainsi que la diminution des erreurs humaines.

Les industries de pointe comme l’automobile et l’aéronautique n’autorisent pas d’erreur dans l’approvisionnement de leurs lignes de production. Il s’agit de les alimenter par des produits semi-finis assemblés sur une base « just in time ». La coopération doit donc être totale entre les différents acteurs économiques. Les systèmes d’information des différents partenaires peuvent être interconnectés et communiquer étroitement. Cette circulation de l’information permet de réduire les stocks tout en assurant la fluidité et la régularité du processus de fabrication.

La complexité croissante des activités logistiques, les exigences industrielles et les contraintes qualitatives des entreprises demandent l’accompagnement d’un expert.

Les PME marocaines sont de plus en plus influencées par les nouvelles exigences et les orientations stratégiques parfois édictées par le marché mondial. Elles sont amenées à améliorer leurs performances locales afin de contribuer à la performance globale de toute la chaine des flux. Dans cette dynamique, les PME marocaines tentent de se démarquer de la concurrence : la logistique créatrice de valeur ajoutée devient alors un avantage concurrentiel.

Articles à la une