La sécurisation des données d’une entreprise est l’un des enjeux majeurs du Maroc et ce n’est plus une question d’avenir.

Le volume des données stockées aujourd’hui est en pleine expansion. Selon une étude IDC sponsorisée par EMC Gartner, les données numériques créées dans le monde seraient passées de 1,2 zettaoctets par an en 2010 à 1,8 zettaoctets en 2011, puis à 2,8 zettaoctets en 2012 et elles devraient s’élever à 40 zettaoctets en 2020. Cette croissance est exponentielle mais on se rend compte que ces données ne sont pas suffisamment protégées et notamment dans le monde des entreprises. En effet, environ une entreprise sur deux ne les protègerait même pas du tout ! Il faut souligner que les risques de perte de données sont la plupart du temps imprévisibles : erreurs de manipulation, sinistre, virus, hacker, obsolescence programmée, vol…

L’enquête de 2012 sur « la récupération des données après un sinistre : Moyen-Orient, Turquie et Maroc 1 » indique que les moyens mobilisés sont insuffisant voire même archaïques. « 90 % des décideurs des entreprises marocaines ne sont pas sûrs de pouvoir récupérer leurs systèmes d’information ou données après un temps d’arrêt (dû à un sinistre ou une coupure d’électricité) ». 23 % des entreprises marocaines utilisent des disques comme support de stockage pour leurs données et 72 % des bandes magnétiques alors que toutes les 15 secondes un disque dur tombe en panne et que l’utilisation des bandes magnétique est ce qu’il y a de plus vulnérable en terme de protection d’informations…
Ce manque de moyens parait déconcertant quand on sait que les entreprises sont responsables des traitements informatiques et de la sécurité des données personnelles qu’elles contiennent, et qu’elles engagent leur responsabilité pénale en cas de non-respect des dispositions légales en matière de sécurité des données.
Par ailleurs, la perte de données a des conséquences néfastes pour l’entreprise : perte de clients, arrêt des fonctions opérationnelles, dégradation de l’image de marque, baisse de productivité, augmentation des coûts pour restaurer ses données, etc.
Les supports classiques peuvent sembler nécessaires mais ils ne sont concrètement pas suffisants ; ainsi il apparaît que les solutions de sauvegarde externalisée peuvent judicieusement venir compléter ces dispositifs.

Mais qu’entendons-nous par “ sauvegarde externalisée ” ?
Le principe général consiste à installer un logiciel sur un poste ou un serveur. Ce logiciel permet de paramétrer et d’automatiser le processus de sauvegarde : choix des fichiers, répertoires, fréquence, nombre de versions, etc.
L’envoi des données est ensuite automatisé et se fait via Internet sur un espace de stockage dédié.
Les données sont dupliquée à la source et sauvegardée en continu. La technologie Delta Bloc identifie les blocs modifiés depuis la dernière analyse.
Si les blocs de fichiers sont communs (même si les fichiers eux mêmes sont différents), ils ne seront transférés et sauvegardés qu’une seule fois.
Cette technologie permet d’économiser considérablement la bande passante et l’espace de stockage sur les serveurs de sauvegarde ce qui allège l’externalisation et la restitution des données sauvegardées.
La sécurisation des données est assurée par un cryptage complexe durant les transferts et au moment de l’hébergement sur le serveur externalisé ou datacenter.
De plus, les centres de données sont placés sous haute protection et sont spécialement conçus pour résister à toute forme d’aléa ou d’intrusion.
Permettant également de profiter d’une gestion des données en ligne, la sauvegarde externalisée via Internet offre la possibilité de récupérer mais aussi de classer les fichiers selon les besoins de l’utilisateur. Ces données sont également accessibles à partir de n’importe quel poste de travail ainsi que sur tout autre type de supports tels qu’un smartphone ou une tablette numérique.

Pour résumer, voici les avantages de la sauvegarde externalisée en 5 points :
facilité d’utilisation et organisation simplifiée des fichiers
confort et tranquillité grâce à la planification et à l’automatisation des sauvegardes
sécurité renforcée, confidentialité accrue (norme SSL 256, AES 256)
réduction des coûts de restauration (puisqu’ils sont souvent compris dans la souscription à la solution)
réduction de l’impact environnemental (norme ISO 27001).
La sauvegarde en ligne se positionne aujourd’hui comme étant l’outil indispensable pour la survie d’une entreprise.
Par ailleurs ce type de solutions de sauvegarde est souvent complétée par des outils innovants de travail collaboratif à distance, comme le partage sécurisé des données (solution SYNC, iExtranet2 …). Le travail entre plusieurs collaborateurs éloignés géographiquement est par là-même facilité, sécurisé et optimisé, offrant de magnifiques perspectives pour le monde des entreprises…

Des solutions à forte valeur ajoutée
Afin de répondre aux exigences des utilisateurs et partenaires les efforts sont orientés selon trois fondamentaux, qui constituent les clés du succès de ces nouvelles solutions :
La simplicité d’utilisation
La simplicité d’utilisation et les multiples fonctionnalités intuitives constituent des facteurs clés du succès des solutions permettant une adoption immédiate auprès des utilisateurs.
L’innovation
Les développements sont dirigés sur des fonctionnalités essentielles. Associer clients et partenaires à la réflexion sur les solutions, pour conserver une avance permanente et proposer des solutions toujours plus adaptées aux besoins du marché.
La sécurité et la confidentialité des données
Une protection optimale des données clients est assurée via les systèmes les plus efficaces du marché : triple cryptage, hébergement dans plusieurs data-centers, haut niveau de sécurisation des accès et monitoring permanent de nos infrastructures.

Idriss Chaibi, Directeur Général DATA SAFETY.

Pour tous renseignements, cliquez ici.

L’enquête sur « la récupération des données après un sinistre : Moyen-Orient, Turquie et Maroc » a été effectuée en 2012 par le cabinet de recherche Vanson Bourne.
Solution de travail collaboratif à distance proposée par Datasafety, acteur important du marché marocain dans ce secteur.
Exemple de charte signée par Datasafety, partenaire exclusif de Oodrive au Maroc.

Articles à la une