Le Maroc, pays d’accueil pour les talents internationaux

Depuis quatre ans, le Maroc reste le pays du Maghreb le plus attractif pour les talents internationaux, principalement africains et maghrébins. Zoom sur la plus grande enquête au monde portant sur la mobilité internationale et le comportement des travailleurs, la Global Talent Survey publiée en juillet 2018.

En 2018, le Maroc a gagné trois places par rapport à 2014 et s’est hissé à la 53eposition des pays qui attirent le plus d’actifs, devançant ainsi la Tunisie (121e)et l’Algérie (83e). C’est ce qui ressort de la Global Talent Survey, la plus grande enquête au monde sur la mobilité internationale et le comportement des travailleurs, menée pour la quatrième fois consécutive par The Boston Consulting Group, ReKrute et The Network, une alliance mondiale de plus de 50 portails dédiés à l’emploi. Si le Maroc ne cesse de progresser dans le classement au fil des ans, d’autres pays ont enregistré un recul depuis 2014. C’est le cas de l’Afrique du Sud et des Émirats arabes unis (EAU), qui ont respectivement perdu 13 et une place.

La Global Talent Survey permet de comprendre les changements et les flux impactant le capital humain des entreprises. Celles-ci disposent de ce fait d’un aperçu général sur le comportement des travailleurs (secteurs prisés, postes recherchés, principales motivations, canaux préférés, destinations favorites…), et sauront où et comment attirer et recruter les talents d’une zone particulière (quel pays viser, quels profils cibler ?…)

Ainsi, d’après ce rapport, les actifs qui convoitent un emploi au Maroc viennent majoritairement d’États africains. Les premiers étant les Ivoiriens, suivis de près par les Tunisiens, qui occupent la 2eplace, les Béninois, qui sont en 3eposition, et les Algériens qui se classent 5es. La France, l’Arabie Saoudite et l’Égypte figurent toujours dans la liste des 10 pays dont les travailleurs sont les plus attirés par le Maroc avec un nouvel entrant : la Belgique. « Le Maroc est devenu un pays d’accueil des cerveaux subsahariens : le pays présente plusieurs avantages pour les étudiants et chercheurs d’emploi. De nombreuses écoles supérieures marocaines ou étrangères installées au Maroc attirent par conséquent de jeunes étudiants subsahariens à travers de multiples partenariats »,explique Alexandra Montant, DGA de rekrute.com.

En effet, jouissant d’une position stratégique, au carrefour de l’Afrique du monde arabe et de l’Europe, le Maroc est considéré comme stable en comparaison aux autres pays émergents. Plusieurs multinationales y sont implantées, ce qui offre des opportunités de carrière intéressantes et avec l’ouverture de plus en plus volontariste vers l’Afrique, le Maroc est devenu un hub international de l’emploi et draine à son tour les talents d’ailleurs.

 

Par Dounia Z. Mseffer

 

 

 

Articles à la une