Visite officielle au Maroc du Premier Ministre français

Les 15 et 16 novembre 2017, le Premier Ministre français, Édouard Philippe, était en visite officielle au Maroc à l’occasion de la 13e Rencontre de Haut Niveau franco-marocaine. Il a ainsi rencontré le Chef du Gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, au cours de la rencontre qui s’est tenue le 16 novembre à Rabat en présence de 10 Ministres français et 11 Ministres marocains.

La Rencontre de Haut Niveau avait notamment pour objectif de renforcer la coopération entre les deux pays, notamment selon cinq axes : l’Afrique, la jeunesse, l’innovation, la mobilité et des migrations, ainsi que la régionalisation et la coopération décentralisée.

24 accords bilatéraux ont été signés dans le cadre de cette visite, touchant à divers domaines tels que l’éducation, l’enseignement supérieur, la recherche, la santé, les transports, le numérique, la culture, le développement durable ou encore les infrastructures portuaires.

Autre moment fort de la visite, Édouard Philippe, Saad-Eddine El Othmani et Miriem Bensalah-Chaqroun, Présidente de la CGEM, ont donné le coup d’envoi du Forum économique Maroc-France au Centre International de Conférences Mohammed VI à Skhirat, auquel ont participé près de 150 entreprises françaises et marocaines.

Une relation de longue date, à approfondir dans certains domaines

« La France reste le premier partenaire économique du Maroc. Nos entreprises sont heureuses d’investir au Maroc. Ce sont près de 900 entreprises françaises qui sont implantées dans le Royaume et elles contribuent à employer près de 100 000 personnes. Mais les parts de marché françaises s’érodent et nous devons donc nous poser les bonnes questions pour remédier à cette situation » a déclaré Édouard Philippe. Il s’est ensuite adressé aux chefs d’entreprise présents dans l’assistance, les appelant à trouver ensemble des solutions, notamment en « ouvrant la porte aux PME et aux ETI qui peuvent mailler le territoire ». Le Premier Ministre a poursuivi son allocution en rappelant les grands projets menés dans le cadre de la coopération économique entre les deux pays, en citant l’implantation des grands groupes industriels français tels que Renault, Safran ou PSA ou encore la construction de la LGV et du port Tanger MED.

Édouard Philippe a également invité les entreprises marocaines à investir en France. « En 2016, six projets marocains ont été développés en France. Ils ont permis de créer 220 emplois », a-t-il souligné. Concernant la place du Maroc en Afrique, le Premier Ministre a déclaré : « je crois beaucoup à la capacité des entreprises françaises à conquérir des marchés et à se développer en Afrique à partir de la plateforme marocaine. L’accompagnement en termes de services financiers, juridiques, commerciaux est réel. Pour faire face à une concurrence qui est souvent féroce et toujours massive, nous rapprocher et faire converger nos complémentarités me semble de nature à nous permettre de mieux défendre nos intérêts collectifs sur l’ensemble du continent africain ».

RHN 2Business France, la CFCIM et le MEDEF accompagnent une délégation d’entreprises françaises à l’occasion de la Rencontre de Haut Niveau
En marge de la Rencontre de Haut Niveau, une rencontre a été organisée au profit de la délégation d’entreprises françaises. Celles-ci ont pu rencontrer, à Skhirat, Premier Ministre français, Édouard Philippe, ainsi que Benjamin Griveaux, Secrétaire d’État français auprès du Ministre de l’Économie et des Finances. Par ailleurs, un programme de rendez-vous B to B ciblé a été proposé à une dizaine d’entreprises de la délégation accompagnées par Business France et la CFCIM. Ces dernières ont, en outre, été conviées à un séminaire sur le climat des affaires au Maroc organisé le 15 novembre 2017 dans les locaux de la CFCIM à Casablanca.

 

 

 

 

 

Articles à la une