RH : développer son potentiel et sa performance à travers le MBTI avec DMM Afrique.

Mieux se connaître dans un environnement complexe en perpétuel changement est essentiel pour comprendre son propre fonctionnement et celui des autres. L’indicateur MBTI offre une grille de lecture pour les managers et les collaborateurs pour améliorer leur communication et renforcer l’efficacité personnelle et collective. Les résultats de cet outil décrivent les différences qui existent entre les individus, potentiellement source de difficultés de communication et de malentendus. Ce questionnaire, fruit de 50 années de recherche, est le plus utilisé au mondé avec plus de 4 millions d’utilisateurs par an.

Qu’est-ce que le MBTI?

Le MBTI s’appuie sur la théorie des types psychologiques du psychiatre suisse Carl Jung (1910). Ses travaux ont été repris par deux Américaines, Katharine Briggs et sa fille Isabelle Myers, qui ont conçu le questionnaire Myers Briggs Type Indicator ou MBTI vers 1960 pour rendre la théorie de la personnalité de Jung plus compréhensible et accessible au plus grand nombre.

Le MBTI est un indicateur de personnalité et un outil de développement personnel qui permet de mieux cerner son type psychologique. Il est important de préciser que ce n’est pas un test « Il n’y a pas de bon ou de mauvais profil ». Il n’évalue pas une compétence spécifique mais décrit un mode de fonctionnement.

Son principe fondamental est le suivant : les variations de comportement entre les individus ne sont pas le fruit du hasard mais la conséquence de préférences spontanées concernant quatre dimensions principales dont chacune est caractérisée par deux pôles opposés entre lesquels nous avons une préférence, une prédilection innée, non réfléchie. Cet outil de positionnement permet ainsi de cerner ses « zones de confort et d’effort »

Les quatre paires de préférences décrivent quatre dimensions, ce qui conduit à définir 16 types.

  • Orientation de l’énergie : de quelle manière une personne puise son énergie : par l’Extraversion (E) ou l’introversion (I). Ceux qui ont une préférence pour l’Extraversion dirigent leur énergie vers le monde, les activités et les personnes extérieures. En revanche, l’énergie des introvertis est concentrée à l’intérieur d’eux-mêmes et elle interagit fortement avec leurs pensées, leurs réflexions et leurs émotions.

 

  • Recueil de l’information : comment une personne recueille l’information : par la Sensation (S) ou par l’Intuition(N). Ceux qui ont une préférence pour la Sensation se concentrent sur ce qui est tangible, factuel et appréhendable par les cinq sens. Ils sont dans « l’ici et maintenant » Ceux qui préfèrent l’Intuition apprécient les relations et les associations qui existent entre les choses, voient les schémas d’ensemble et leur sens et aiment imaginer les possibilités futures.
  • Mode de Décision : comment une personne prend ses décisions : par la Pensée (T) ou par le Sentiment (F). Ceux qui ont une préférence pour la Pensée sont guidés par un raisonnement logique pour décider. Ils prennent du recul par rapport aux situations pour les analyser avec objectivité. Ceux qui préfèrent le Sentiment prennent des décisions en fonction de leurs valeurs et de leurs convictions personnelles sont de nature empathiques et recherchent l’harmonie, avant tout.

 

  • Style de vie : le style de vie qu’une personne adopte : par le Jugement (J) ou par la Perception (P). Ceux qui ont une préférence pour le Jugement apprécient de mener une vie planifiée et organisée. Ils évitent le stress de dernière minute en anticipant. Ceux qui préfèrent la Perception (P) préfèrent vivre de manière flexible et spontanée, sont ouverts aux changements et aux nouvelles expériences. Ils sont stimulés par le stress de dernière minute.

 

Le profil est ainsi composé de 4 lettres qui synthétisent les grands traits de la personnalité. Par exemple un ISTJ est décrit comme « étant calme, sérieux, avec un sens des responsabilités, décide ce qui doit être fait d’une manière logique, a un style organisé et ordonné ».

Un ENFP est plutôt chaleureux, enthousiaste et imaginatif, voit la vie plein de possibilités. Spontané et souple, il fait souvent confiance à sa capacité d’improvisation et à son aisance verbale ». De fait, il s’agit de déplacer le curseur en fonction des préférences de son interlocuteur pour adapter sa communication en conséquence.

 

Quels sont les champs d’application de cet outil ?

Le MBTI se prête à de nombreuses applications. Au niveau du développement personnel, afin d’améliorer son potentiel propre à travers l’identification de ses préférences pour devenir progressivement ce que l’on est vraiment. Il est également très utilisé dans le cadre de l’orientation personnelle et professionnelle en précisant pour chacun les fonctions les plus adaptées à son profil. Il donne des clés en matière de choix de carrière en permettant à chacun de cerner ses zones de confort et d’effort.

En coaching, il favorise un travail en profondeur avec les coachés en décrivant un mode de fonctionnement de la personnalité qui identifie les points forts et les zones de développement potentiel.

En entreprise, cet outil permet au Manager de mieux comprendre le fonctionnement de ses équipes pour adapter sa communication et son Management. L’objectif du Manager est de faire des différences individuelles une source de complémentarité, de synergie et de créativité.

Comment peut-il être utilisé en entreprise de façon optimale par la fonction RH ?

Le MBTI doit être administré par un formateur certifié dans le cadre de formations en Management, Communication, Gestion des Conflits, Leadership. Dans cette optique, il permet de s’appuyer sur les forces de chacun afin de gérer au mieux les disparités de fonctionnements, les divergences d’opinions et les conflits éventuels, l’objectif étant de développer des relations harmonieuses au sein des équipes dans un objectif commun de performance.

Dans le cadre aussi de la conduite de changement afin de mieux comprendre les différentes réactions des collaborateurs et les soutenir au cours de ce processus.

Il est également très utilisé lors des Teambuildings afin de favoriser la cohésion des équipes. La connaissance de soi et des autres renforcent les liens et l’acceptation des différences. Enfin, il est très pertinent dans des situations de réorientation professionnelle et de nouveaux choix de carrière à travers sa grille de lecture exhaustive.

 

Quelles sont les limites de l’utilisation du MBTI au sein de l’entreprise ?

Pour être efficace, les objectifs du MBTI doivent faire l’objet d’une communication préalable pour que les collaborateurs puissent comprendre la finalité de cet outil pour eux et pour l’entreprise. Sans ce prérequis, le risque est de mettre « les gens dans des cases », de «  coller une étiquette  » et de basculer dans le jugement. Or, la richesse de l’indicateur MBTI réside dans le fait de tirer parti de ces différences à travers son approche positive et dynamique.

Enfin, il est important de souligner que le MBTI ne doit surtout pas être utilisé comme outil d’évaluation ou de recrutement, mais davantage comme un outil de développement.

 

Boutayna Tagnaouti

Consultante Formatrice / Responsable Développement

DMM Afrique

 

Articles à la une