Phénomène des influenceurs : quel impact sur le marché du e-commerce de demain ?

Salah Eddine MimouniSalah Eddine Mimouni, Senior Digital Project Manager et co-fondateur de RICHMEDIA Agency

Le travail des influenceurs implique différents domaines. En effet, de parfaits inconnus deviennent des célébrités sur les réseaux sociaux en mettant en avant certains domaines. Il existe ainsi des influenceurs spécialisés dans les produits de beauté, les marques de nutrition, l’actualité numérique… et même la stratégie digitale.

Pour les annonceurs, ces leaders d’opinion permettent de mieux visualiser les ventes. Ils ont toute leur place au sein de la stratégie de communication d’un produit e-commerce. Pour se faire connaître, les personnes influentes sont présentes sur tous les réseaux sociaux. Ils seront donc retrouvés rapidement via Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter…

Et l’e-commerce dans tout ça ?

Le succès que connaît le marketing d’influence n’a échappé à personne. De plus en plus de marques ont recours à des influenceurs pour promouvoir leurs produits, notamment les sites e-commerce. Pour atteindre leurs objectifs en termes de ventes, les marques présentes sur le web collaborent avec des influenceurs qui ont développé des communautés fidèles et engagées. La « recommandation » du leader d’opinion incite ses followers à porter intérêt à la marque et à effectuer des achats auprès du site e-commerce indiqué. Cette collaboration peut prendre différentes formes :

• Le buzzkit qui consiste à tester de nouveaux produits et à partager un avis auprès de la communauté.

• La sponsorisation de contenu sur les réseaux sociaux pour un maximum de visibilité.

• Le placement de produit dans une vidéo.

• Le blog voyage qui consiste à offrir un séjour à l’influenceur en échange d’un article compte-rendu publié auprès du public.

• Le unboxing qui est une vidéo durant laquelle les influenceurs déballent des articles offerts par les marques afin de les présenter à leurs followers.

• Le takeover, opération ponctuelle au cours de laquelle l’annonceur prend le contrôle du site ou des fan pages de l’influenceur pour y diffuser son contenu spécifique.

• Les webseries, sous forme de fictions de divertissement diffusées exclusivement sur internet et permettant de faire la promotion d’un produit ou d’un service.

« Que vous soyez une startup, une PME ou une GME, vous trouverez certainement l’influenceur répondant à vos attentes et surtout à votre budget. Les tarifs de collaboration sont de plus en plus compétitifs vu que ce marché est en pleine expansion. »

Les avantages à recourir à des influenceurs

1. Bénéficier d’une visibilité auprès des communautés immenses qu’ils ont réussi à développer
Aujourd’hui, les plus jeunes, qui disposent de smartphones, sont présents sur tous les réseaux sociaux, mais ils sont aussi influenceurs ! Partout dans le monde, des jeunes de 18 ans rassemblent déjà plus de cinq millions de followers, grâce aux techniques de webring (réseaux de sites organisés autour d’un même sujet) comme le partage de communautés à travers des publications communes entre influenceurs (stories, photos, vidéos…)

Si les marques font de plus en plus confiance aux influenceurs, c’est grâce à la portée que la publicité peut avoir auprès de leurs communautés. Les followers s’identifient de plus en plus aux influenceurs et sont encouragés à faire des achats sous leur conseil.

2. Le marketing d’influence est un canal d’acquisition original

Des milliers de publicités sont présentes partout sur le web, impliquant ainsi une saturation des canaux traditionnels de marketing. Les collaborations avec les influenceurs peuvent s’avérer être une excellente solution pour remédier à cela. Ces créateurs de contenus ont déjà leur place auprès de leurs communautés et le message passera mieux qu’à travers une publicité traditionnelle. L’aspect humain qu’offrent les influenceurs représente une arme marketing redoutable.

3. Les influenceurs ne sont généralement pas chers

Excellente nouvelle pour votre budget marketing : recourir à un influenceur pour atteindre vos objectifs de vente est à la portée de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Que vous soyez une startup, une PME ou une GME, vous trouverez certainement l’influenceur répondant à vos attentes et surtout à votre budget. Les tarifs de collaboration sont de plus en plus compétitifs vu que ce marché est en pleine expansion.

Avec tous ces avantages, opter pour une stratégie d’influence est une idée attractive et très tentante. Mais attention, il faut être très vigilant avant de se lancer : le marché des influenceurs comporte également des risques auxquels il s’agit d’être attentif.

Les risques à recourir aux influenceurs en e-commerce

1. Les achats de followers et les fake accounts

La première chose à évaluer avant de se lancer dans le marketing d’influence est l’achat de followers. De plus en plus de marques exigent un nombre de followers élevé pour atteindre le maximum de personnes. Ceci pousse certains influenceurs à recourir à des techniques pas très éthiques, par exemple en payant des personnes pour qu’elles s’abonnent à leur compte ou en créant un nombre massif de faux comptes destinés à liker leur page ou compte personnel.
Pour repérer ce genre d’influenceurs, il suffit de consulter un rapport détaillant le taux d’engagement des followers vis-à-vis du compte en question. Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil Phlanx. Le taux d’engagement moyen se situe entre 5 et 8 %. Si cet indicateur est inférieur, méfiez-vous et approfondissez vos recherches concernant l’influenceur.

2.Marché saturé par les milliers des influenceurs présents sur les différentes plateformes.
Même si le marketing d’influence représente un canal d’acquisition original, le nombre d’influenceurs a augmenté ces dernières années de façon exponentielle. Ce mode de travail est très attractif et plusieurs jeunes rêvent de devenir influenceurs. Plus encore, de nouveaux réseaux sociaux font leur apparition (le fameux TikTok par exemple), phénomène qui sature davantage le web et qui rend la concurrence encore plus acharnée.

3. Risque de désengagement de la communauté et perte de crédibilité de l’influenceur.

Au fil du temps, le contenu publié par l’influenceur détermine le taux d’engagement de sa communauté. Si cette dernière est continuellement spammée par des publicités ou du contenu intéressant, l’influenceur risque de perdre la communauté qui fait sa force (et donc son capital). Des collaborations fréquentes avec plusieurs marques remettent en question la crédibilité de l’influenceur, avec le risque de diminuer à terme son influence. L’impact sur les marques se traduira par des résultats insuffisants par rapport aux objectifs fixés, une image non favorable et un coût d’acquisition plus élevé.

4. Risque d’associer son image avec un influenceur dont on ne contrôle pas le contenu.

Il est important de noter qu’avant de recourir aux techniques d’influence, les recherches réalisées sur les différents influenceurs ne doivent pas concerner uniquement les chiffres. L’image que dégage l’influenceur doit également être en harmonie avec celle de la marque. Chacune de ses actions, passée ou future, peut en effet impacter l’image de sa marque que l’on s’est efforcé parfois longtemps à bâtir. Un cadre légal doit encadrer la relation pour éviter les mauvaises surprises pour les deux parties.

5. La rémunération d’un influenceur peut augmenter avec le temps.

Time is money : les influenceurs n’échappent pas à cette règle. Au fil des mois et des années, les communautés grandissent et les likes s’accumulent sur les différents réseaux sociaux de l’influenceur. Résultat ? Les marques accordent une attention croissance au leader d’opinion, ce qui augmente mécaniquement ses tarifs.

En conclusion

Bien que les influenceurs réunissant de grandes communautés semblent attirer les marques, les micro influenceurs (entre 1k à 10k followers) disposent de fans plus engagés et sont moins chers que les macro influenceurs. Si vous disposez d’un budget marketing limité, orientez votre stratégie vers ce type d’influenceurs et vous serez surpris par les résultats ! Avant de travailler avec un influenceur, il est, en premier lieu, primordial d’accéder à sa fiche analytique détaillant le taux d’engagement, le taux moyen de commentaires et de likes, la zone géographique de ses followers etc. L’outil Phlanx est parfaitement adapté pour mener à bien ce type d’analyses. Ensuite, il est nécessaire de consulter son historique d’actions afin d’avoir un aperçu des marques qui ont déjà collaboré avec lui. C’est aussi un vrai révélateur de l’image dégagée par l’influenceur et que vous allez inévitablement associer à votre propre marque.

Si vous rencontrez des difficultés à trouver le bon influenceur pour votre marque, pensez toujours à vous destiner vers des professionnels du domaine. Ils ont l’avantage de bénéficier de plus de visibilité par rapport au marché de l’influence et seront en mesure de vous orienter vers le « perfect match ».

Articles à la une