Mohamed Benchaâboun sollicite l’appui de l’UE pour le fonds Mohammed VI

Le Commissaire européen au Voisinage et à l’Élargissement Oliver Varhelyi a effectué début décembre une visite au Maroc au cours de laquelle il a notamment rencontré le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun. Selon un communiqué du Ministère, les deux responsables ont évoqué la possibilité de construire un « partenariat euro-marocain de prospérité partagée ». Mohamed Benchaâboun a également présenté le rôle du futur Fonds Mohammed VI pour l’investissement, qui  doit permettre de financer et d’encourager des entreprises dans plusieurs secteurs considérés comme stratégiques pour la relance après la crise de la Covid-19.

Le communiqué indique que le Ministre « a sollicité le soutien de l’Union européenne pour participer de manière importante audit Fonds qui pourrait constituer un relais pour la promotion de la présence des investisseurs européens au Maroc et pour le renforcement de la diversification des sources d’approvisionnement dans le cadre d’une refonte intelligente des chaînes de valeur mondiales ».

Sans évoquer directement la réponse à cette sollicitation, le document précise qu’Oliver Varhelyi a exprimé « la volonté de l’Union européenne de continuer d’appuyer le Maroc ». L’UE a d’ailleurs annoncé, le 23 décembre dernier, qu’elle déboursait 169 millions d’euros « dans le cadre du train de mesures visant à soutenir la lutte contre la Covid-19 en faveur du Maroc afin d’aider les autorités du pays à renforcer la réponse médicale à la pandémie de coronavirus et à mettre en place des mesures visant à atténuer son impact socio-économique ».

Une éventuelle contribution au Fonds Mohammed VI n’a pas été directement évoquée. Selon le communiqué qui annonce cette aide, 264 millions d’euros avaient déjà été versés au mois de mars. Un total de 450 millions d’euros a été promis par l’UE.

Articles à la une