Le travail des enfants en hausse pour la première fois en 20 ans

Le nombre d’enfants qui travaillent s’élève à 160 millions dans le monde en 2020, un chiffre en hausse pour la première fois en 20 ans, selon un rapport conjoint de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et de l’Unicef publié en juin dernier. Depuis 2016, date des statistiques précédentes, on compte 8,4 millions d’enfants travailleurs de plus. Plus de la moitié de ces enfants ont entre 5 et 11 ans, un taux en hausse également. Le nombre d’enfants en situation de travail dangereux, 6,5 millions, est aussi en augmentation, . C’est en Afrique subsaharienne que la proportion d’enfants qui travaillent est la plus importante. La crise du Covid-19 pourrait expliquer en partie ce recul. « Les chocs économiques supplémentaires et les fermetures d’école liés à la Covid 19 signifient que les enfants qui travaillaient déjà risquent de travailler davantage ou dans des conditions dégradées, tandis que beaucoup d’autres pourraient être contraints aux pires formes de travail des enfants en raison des pertes d’emplois et de revenus au sein des familles vulnérables », indiquent les deux organisations dans un communiqué. Le travail des enfants avait pourtant fortement diminué ces dernières décennies : entre 2000 et 2016, il y avait eu 94 millions d’enfants qui travaillaient en moins. De son côté, le Haut-Commissariat au Plan a publié les statistiques sur le travail des enfants au Maroc début juin. Il serait en baisse par rapport à 2019 de 26,5 %, avec « 147 000 enfants économiquement actifs ».

Articles à la une