Le HCP revoit les prévisions de croissance à la hausse pour 2021

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié, mi-janvier dernier, son budget économique prévisionnel pour 2022. Alors que la croissance économique marocaine était auparavant estimée entre 6 % (selon le Ministère de l’Économie et des Finances) et 6,7 % (d’après Bank Al-Maghrib), elle devrait atteindre 7,2 % en 2021 selon les nouvelles prévisions du HCP qui explique ce rebond par « une bonne campagne agricole et l’amélioration de la situation épidémiologique qui ont entraîné un raffermissement de la demande intérieure et extérieure ».

Grâce à la bonne campagne agricole et céréalière, ainsi qu’à la bonne performance de l’élevage et de la pêche, le secteur primaire a enregistré une forte croissance au cours de l’année : 17,9 % contre une baisse de 6,9 % en 2020. L’industrie a également contribué à la croissance de l’économie marocaine en 2021 : grâce à la demande en provenance de l’Union européenne, le textile et cuir a progressé de 13,5 % après avoir connu un repli de 10,6 % en 2020. De même, la demande extérieure en composants électroniques et en fils et câbles électriques à destination de l’automobile a permis aux industries mécaniques, métallurgiques et électriques d’enregistrer une hausse de 8,6 % en 2021. Le secteur du BTP n’est pas en reste puisqu’il affiche une croissance de 10,8 % en 2021.

En revanche, pour 2022, le HCP table sur une croissance à 2,9 % en se basant notamment sur l’hypothèse d’une campagne agricole moyenne. Cela marquerait ainsi un retour à des niveaux de croissance équivalents à ceux enregistrés avant l’épidémie de Covid-19.

 

Articles à la une