Le FMI lance une allocation historique de droits de tirage spéciaux, dont 1,2 milliard de dollars pour le Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) a décidé, début août dernier, d’allouer l’équivalent de 650 milliards de dollars en droits de tirage spéciaux (DTS) « en vue d’accroître les liquidités dans le monde », a indiqué l’institution dans un communiqué de presse. « Il s’agit d’une décision historique : la plus importante allocation de DTS de l’histoire du FMI et une bouffée d’oxygène pour l’économie mondiale en cette période de crise sans précédent. Cette allocation de DTS profitera à tous les pays membres, répondra au besoin mondial de réserves à long terme, stimulera la confiance et renforcera la résilience et la stabilité de l’économie mondiale. Elle aidera particulièrement nos pays membres les plus vulnérables qui s’emploient à surmonter les effets de la crise de la COVID-19 », a déclaré la Directrice Générale du FMI Kristalina
Georgieva dans le document. Les droits de tirage spéciaux, calculés à partir d’un panier de monnaies, ont été créés en 1969 par le FMI pour permettre de renforcer les réserves des États membres. Ils sont répartis selon la quote-part des États dans l’institution. L’allocation a été distribuée aux États le 23 août dernier et le Maroc devrait bénéficier de près de 1,2 milliard de dollars. Selon le site d’information Médias24, la somme sera utilisée pour alimenter la réserve de devises. Selon l’agence MAP, le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a indiqué fin juin dernier lors d’un point presse que les avoirs officiels de réserve atteindraient, en tenant compte de l’allocation de DTS, 328,5 milliards de dirhams à fin 2021.

Articles à la une