L’Américain Nexteer Automotive s’implante à Kénitra

L’écosystème automobile marocain accueille un nouveau membre. Le 22 mars dernier, Nexteer Automotive a posé la première pierre de son usine dans la zone franche Kenitra Atlantic Free Zone (TFZ). La multinationale américaine, qui compte à présent 25 sites de production dans le monde, est spécialisée dans la fabrication des systèmes de direction assistée électrique et hydraulique, des colonnes de direction, des systèmes de transmission, des systèmes avancés d’assistance au conducteur (ADAS) et des technologies de conduite automatisée.

« Nous avons choisi le Maroc, car il s’agit d’une position stratégique pour l’Europe et au sud de l’Europe. », indique Hervé Boyer, Vice-Président et Directeur des Opérations Europe et Amérique du Sud de Nexteer, qui n’exclut pas la possibilité de créer, à terme, un centre de recherche et développement.

Représentant un investissement de 40 millions de dollars, la nouvelle usine couvrira une superficie de 18 000 m2. L’unité sera dédiée dans un premier temps à la fabrication des systèmes de direction assistée EPS et fournira notamment PSA. La production sera ensuite étendue aux systèmes de transmission.

En ce qui concerne la création d’emploi, le projet devrait générer 500 embauches à l’horizon 2020, dont 219 dès son ouverture, prévue en 2019. L’entreprise recherche, entre autres, des techniciens qualité, des opérateurs ainsi que des employés pour les fonctions support. « Ce projet va avoir des retombées très intéressantes pour la région de Kénitra et va permettre de renforcer son tissu industriel », a déclaré Othman El Ferdaous, Secrétaire d’État chargé de l’Investissement auprès du Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique.

Articles à la une