La zone franche Tanger Automotive City s’agrandit

Lancée en 2012, la zone franche Tanger Automotive City (TAC) va tripler de surface. Située à une vingtaine de kilomètres du port de Tanger Med, à proximité de l’usine Renault, elle accueille essentiellement des équipementiers automobiles. Elle se composait jusqu’ici d’une zone industrielle de 300 hectares, dont 178 de zone franche. Le 5 septembre dernier, le Conseil de Gouvernement a décidé d’étendre la zone franche et de la faire passer à 518 hectares. Dans une note accompagnant le projet de décret, le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a justifié cette décision par la nécessité de « répondre à la forte demande en foncier industriel en zone franche et […] de satisfaire les demandes des investisseurs marocains et étrangers ». TAC est une zone industrielle de Tanger Med Free Zones, filiale de TMSA (Tanger Med Special Agency), l’agence chargée du développement du port de Tanger Med et de son écosystème. Ces derniers mois, les groupes français Galvanoplast (Electroplast au Maroc) et Valeo, l’entreprise suisse TE Connectivity ou encore l’indien Varroc Lighting Systems y ont inauguré des usines.

Articles à la une