La mission B to B de la CFCIM à Lomé : la presse togolaise en parle.

TOGONEWS (10 juin 2015)

Une délégation de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, composée d’une quinzaine d’opérateurs économiques dans divers secteurs, est au Togo depuis le début de cette semaine. Ces opérateurs marocains ont choisi le Togo pour venir explorer les possibilités d’investissement et les partenariats économiques.

Selon le Conseiller technique auprès de la Direction Générale de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, Hassan Attou, la Chambre française du Commerce et d’industrie du Maroc veut élargir le cadre de coopération entre le Togo et le Maroc qui investit le plus dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Pour ce dernier, cette visite vise non seulement à explorer les possibilités de partenariats d’affaires, mais à aussi transférer aux opérateurs togolais des savoir-faire du Maroc, entre autres, dans le domaine de l’eau, de l’énergie et de l’économie dans le but de l’amélioration de l’environnement du climat des affaires au Togo.

La Trésorière de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, Tchotcho D’Almeida Boevi, a pour sa part indiqué que le Togo a besoin des investisseurs car il regorge de beaucoup d’opportunités sur tous les plans, notamment agricole, portuaire, aéroportuaire, industriel, etc.

La coopération entre le Togo et le Maroc ne date pas d’aujourd’hui. En 2012, le Togo a importé environ huit milliards cinq cent millions (8 500 000 000) de FCFA du Maroc et exporté un milliard trois cent millions (1 300 000 000) FCFA vers le Maroc. En 2013, le Maroc a importé environ deux milliards (2000 000 000) de FCFA du Togo et exporté vers le Togo environ dix milliards (10 000 000 000) de FCFA.

Dans la deuxième quinzaine de ce mois, une forte délégation togolaise composée d’officiels et d’opérateurs économiques séjournera également à Rabat et à Casablanca.

Le Togo offre, par sa position géographique stratégique et grâce à ses infrastructures, un cadre idéal pour le développement industriel et les échanges commerciaux avec la sous-région ouest africaine, l’Europe et l’Amérique du Nord.

Hélène Doubidji

 

AFRIKDEPECHE (8 juin 2015)

Partenariat économique : le Togo dans le viseur du Maroc
Avec son  environnement des affaires favorable et sa stabilité sociopolitique, le Togo attire au quotidien, depuis quelques années bon nombre d’investisseurs en Afrique et dans  le monde. Du 8 au 12 juin 2015, une délégation d’entrepreneurs marocains (photo) conduite par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc séjourne dans la capitale togolaise, en quête des liens de partenariat avec les sociétés togolaises.

Ce lundi matin à Lomé, des officiels togolais, sous l’égide de Mme Tchobo d’Almeida Boevi, Conseillère, représentant le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), était face aux entrepreneurs  marocains pour leur présenter les opportunités d’investissement et le climat des affaires au Togo.

Etaient présents à cette séance tenue au siège de la CCIT le Conseil national du patronat du Togo, le représentant local de la Compagnie française pour le commerce extérieur (COFACE),  les présidents des Associations Professionnelles, les Directeurs de Sociétés, les Directeurs et Chefs de Services.

Pour  Mme Tchobo d’Almeida Boevi, cette séance a pour but d’échanger avec la délégation marocaine sur les possibilités de coopération et de relations d’affaires entre les opérateurs économiques des deux pays.

Deux présentations sur le panorama de la COFACE pour le Togo et sur le climat des affaires, les opportunités d’investissement au Togo et les perspectives ont permis aux marocains d’apprécier les immenses potentialités du pays et les bonnes raisons d’y investir.
Après la séance de ce matin, il est prévu des rencontres B to B entre les opérateurs économiques  des deux pays, des visites des marocains dans certaines entreprises togolaises pour voir déjà ce qui se fait, et se faire des idées justes sur ce qu’ils peuvent faire.

« Le Maroc est un pays dynamique surtout en Afrique subsaharienne. J’encourage les opérateurs économiques marocains à investir au Togo et essayer de contribuer au  développement de ce pays», a affirmé M. Hassan ATTOU, Conseiller  Technique auprès de la Direction générale de la Chambre de commerce et d’industrie du Maroc, chef de la délégation.
« Il est temps que les relations entre Etats africains soient renforcées pour le bien du continent et pour la mise en commun de nos moyens au service de nos intérêts collectifs. », a-t-il ajouté.

Il faut préciser que dans la deuxième quinzaine de ce mois, une forte délégation togolaise composée d’Officiels et d’opérateurs économiques séjournera à Rabat et à Casablanca. La coopération économique entre le Togo et le Maroc a déjà une base, une quinzaine d’entreprises dirigées par des marocains opèrent déjà au Togo, il existe également une liaison aérienne entre le Togo et le Maroc.

D’après les Statistiques établies par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques, le flux d’échanges entre le Togo et le Maroc se présente comme suit : en 2012, le Togo a importé environ huit milliards cinq cent millions (8 500 000 000) de FCFA du Maroc et exporté un milliard trois cent millions (1 300 000 000) FCFA. Vers le Maroc ; en 2013, le Maroc a importé environ deux milliards (2 000 000 000) de FCFA  du Togo  et exporté vers le Togo environ dix milliards (10 000 000 000) de nos francs.

 

Articles à la une