Joe Biden dévoile un ambitieux plan d’investissement de 2 000 milliards de dollars

Après être parvenu en mars dernier à faire adopter par le Congrès un colossal plan de relance de l’économie américaine impactée par la crise sanitaire, le nouveau Président américain Joe Biden a dévoilé sa volonté d’investir massivement dans les infrastructures. Le 31 mars, le dirigeant démocrate a ainsi proposé un plan d’investissement de près de 2 000 milliards de dollars. L’objectif affiché est de générer des millions d’emplois, de tenir tête à la Chine et de lutter contre le réchauffement climatique, relate l’AFP. « C’est ambitieux ! C’est audacieux ! Et nous pouvons le faire ! », a lancé le président, soucieux depuis son arrivée au pouvoir il y a moins de trois mois de démontrer sa volonté réformatrice. « Cela permettra de créer l’économie la plus résistante, la plus forte et la plus innovante du monde », a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité de « gagner » face à la Chine. Le programme baptisé « Build Back Better » porte sur des investissements qui seraient étalés sur 8 ans et notamment financés par une hausse de l’impôt sur les sociétés de 21 % à 28 %. Il prévoit en particulier d’injecter 620 milliards de dollars dans les transports via notamment la modernisation des routes ou la réparation des ponts. Il vise aussi à encourager « la révolution des véhicules électriques ». Fin avril, le Président a également annoncé un plan en faveur des familles américaines de 1 800 milliards de dollars qui prévoit une série de mesures sociales. Mais Joe Biden devra batailler ferme pour faire adopter ces deux programmes alors qu’il ne dispose au Congrès que d’une courte majorité et que les républicains semblent en grande partie opposés à ces projets.

Articles à la une