Impact de la transformation digitale sur le processus de recrutement

Ilham BahijIlham Bahij, Directrice Générale du cabinet de recrutement GO RH Maroc

Aujourd’hui on ne parle plus du recrutement 2.0 mais plutôt recrutement 4,0 qui voit s’inverser l’équilibre employeur-candidat. En effet, c’est désormais l’entreprise ou l’employeur qui doit séduire et courtiser ses futurs employés. De quelle manière ? En argumentant, en faisant preuve d’inventivité et d’originalité, notamment dans les secteurs où les profils sont les plus rares, à savoir l’IT, la relation client et les métiers de l’ingénierie où sévit une véritable guerre des talents.

Quel sont les enjeux du recrutement pour l’entreprise ?

Le premier enjeu qu’il faut bien cerner en tant que manager est la nécessité de répondre à la pénurie de compétences sur le marché en attirant les meilleurs profils de manière efficace et efficiente. Cela peut représenter un réel challenge, mais chaque entreprise doit être consciente de ces enjeux majeurs afin d’attirer et fidéliser les perles rares. Chat, marketing viral, blog… Les nouvelles technologies s’immiscent partout, y compris dans le recrutement ; d’où la nécessité de se focaliser également sur la marque employeur et de déployer les meilleures solutions pour gérer les candidatures et les tests de recrutement.

Autre volet important, n’oublions pas la maitrise du turnover, car chaque départ coûte à lui seul à l’entreprise 1,5 fois le salaire du collaborateur démissionnaire (y compris les charges), une perte sèche qui peut doubler en fonction de l’activité de l’entreprise.

Quels sont les outils du e-recrutement ?

On distingue actuellement trois outils principaux utilisés pour la gestion du recrutement :

  1. Les jobboards (ou site web mettant en ligne des offres d’emploi) sont des outils qui offrent un accès gratuit aux candidats pour mettre à jour leur profil et consulter les offres et les présentations des entreprises.
  2. Les réseaux sociaux représentent un véritable atout pour l’entreprise. Ils lui donnent en effet plus de visibilité et lui permettent de développer sa marque employeur. Aujourd’hui, un certain nombre d’entreprises privilégient ce canal plutôt que les traditionnels contacts par mail ou téléphone.
  3. Le site institutionnel de l’entreprise permet aux candidats de postuler directement auprès des structures qui les intéressent et dont les propositions d’emploi sont les plus motivantes (image de marque et culture de l’entreprise).

Quel est l’impact de la transformation digitale sur le processus de recrutement ?

Tout d’abord, la digitalisation a permis d’accélérer les processus de traitement de candidatures et de dégager du temps pour les recruteurs en vue de leur permettre de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Elle a également créé une relation très personnalisée avec le candidat à travers l’envoi d’emails ciblés ou de tests adaptés à leurs profils. Cet accompagnement privilégié et sur-mesure au profit de chaque candidat contribue in fine au développement de la marque employeur.

Par ailleurs, les tests techniques proposés aux candidats sont également réalisables depuis des plateformes. Tous les intervenants dans le processus de recrutement ont alors la possibilité d’en consulter les résultats et d’émettre leurs avis et remarques par rapport à chaque profil.

Enfin, le processus d’onboarding (accueil et intégration des nouvelles recrues) digitalisé, et notamment la partie administrative liée à l’intégration du nouveau collaborateur, permet la consignation des documents d’embauche et l’organisation pratique de l’arrivée de la nouvelle recrue. Dans une autre mesure, l’expérience candidat, valorisée par l’outil numérique, participe à l’amélioration de l’image employeur de l’entreprise.

Quel est l’impact de la digitalisation sur le processus d’intégration ?

L’onboarding fait ainsi partie intégrante de l’expérience collaborateur et de la marque employeur. Il déterminera l’image que le nouvel arrivant aura de l’entreprise (ses valeurs, son nouveau poste, la culture d’entreprise…). Il s’agit d’une véritable opération de séduction du nouveau collaborateur qui doit « tomber amoureux » de son entreprise, et ce, dès les premières semaines.

En utilisant un outil d’intégration digital, vous automatiserez une grande partie des tâches administratives ce qui allègera le process et vous permettra de vous concentrer sur la relation humaine.

Le mot de la fin

Aujourd’hui, nous sommes face à une digitalisation croissante de l’ensemble des processus en entreprise, dont le recrutement. Cela nous permet d’optimiser le temps, d’améliorer la marque employeur et de la rendre plus attractive, mais gardons en tête l’aspect humain tout au long du processus.

Articles à la une