De nouvelles mesures fiscales en faveur des auto-entrepreneurs

Les quelque 80 000 auto-entrepreneurs du Maroc vont bénéficier cette année de mesures fiscales plus avantageuses, prévues dans la Loi de Finances 2019. La Direction Générale des Impôts a indiqué dans un communiqué que les taux de l’impôt sur le revenu, applicables au chiffre d’affaires encaissé par l’auto-entrepreneur diminueront à partir du 1er janvier. Ces taux passent de 1 % à 0,5 % pour les activités industrielles et commerciales et de 2 % à 1 % pour les prestataires de services. Le montant minimum des sanctions pour manquement dans la déclaration du chiffre d’affaires est aussi revu à la baisse. La majoration minimum en cas de défaut ou de retard dans le dépôt de la déclaration passe de 500 dirhams à 100 dirhams. L’amende minimum pour une déclaration incomplète ou insuffisante, lorsqu’elle n’a pas d’incidence sur la base de l’impôt ou sur son recouvrement, est également abaisséede 500 à 100 dirhams.

Articles à la une