Climat : les entreprises subissent aussi les conséquences

Interview de Mohammed Rahoui, Conseiller Technique Senior à la GIZ Maroc, Responsable de la réalisation de la composante « Maroc » du projet mondial ASPCC

« Les risques climatiques doivent être pris très au sérieux par les chefs d’entreprise »

Au Maroc, quels sont les enjeux concrets du changement climatique ?
Selon la 3e Communication Nationale du Maroc à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, publiée en janvier 2016, les températures ont augmenté de 1 à plus de 3°C entre 1960 à 2005. La baisse des précipitations varie quant à elle de 3 à 30 % selon les régions. Notons que la région la plus touchée est celle du Nord-Ouest du pays avec une baisse de 26 %. Les projections futures, avec différents scénarii, confirment cette tendance. Cela se matérialise sur le terrain par des phénomènes climatiques extrêmes de plus en plus récurrents, causant des dégâts humains et matériels considérables et se chiffrant à des centaines de milliers voire de millions de dirhams. Entre 1982 et 2007, le Maroc a connu 4 inondations majeures alors qu’entre 2008 et 2015 on en compte 7. De même, les périodes de sécheresses et de vagues de chaleurs extrêmes sont devenues de plus en plus fréquentes. Ces changements impactent directement les secteurs productifs du Maroc qui présentent une forte vulnérabilité au changement climatique, et en premier lieu le secteur agricole. Par ailleurs, la note sur le marché du travail, publiée en mars 2016 par le HCP, indique qu’entre 2015 et la fin du premier trimestre 2016, l’économie marocaine a perdu 28 000 emplois en milieu rural, dont 15 000 dans le secteur agricole et 14 000 dans l’industrie. Ces pertes, le HCP les lie principalement aux conditions climatiques caractérisant l’actuelle campagne agricole.

Pourquoi les entreprises sont-elles directement concernées ? Quels sont les risques ?
En matière d’action climatique, la politique de l’entreprise vise le plus souvent à agir sur les causes du changement climatique, via la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Mais on oublie souvent que les organisations, les outils de production et les marchés sont sensibles au climat et aux aléas climatiques : l’entreprise est, de fait, vulnérable au changement climatique.  Ainsi, les risques climatiques sur la conduite des affaires doivent être pris très au sérieux par les chefs d’entreprise, car ils peuvent avoir des conséquences significatives, directes et indirectes sur leurs activités, leur compétitivité et leurs profits.

Ces entreprises sont confrontées à la nécessité de créer un modèle économique et managérial centré sur le développement durable et la responsabilité sociale, sociétale et environnementale, en intégrant dans leurs activités le changement climatique ou la raréfaction des ressources; soit une organisation résiliente susceptible de générer de la valeur économique, des écosystèmes en bonne santé et des communautés solides.

Le secteur privé est également pressé d’agir face à l’appétence croissante des consommateurs pour les produits respectueux de l’environnement et à la volonté des pouvoirs publics de réglementer les externalités environnementales. Dans ces conditions, il sera de plus en plus important pour les entreprises de se préparer aux effets du changement climatique.

Quels sont les avantages offerts par l’outil « Climate Expert » ?
Le Climate-Expert est une approche développée par la GIZ pour accompagner les analyses des risques et les opportunités climatiques des petites et moyennes entreprises et les aider à développer leurs stratégies d’Adaptation au Changement Climatique. Le Climate-Expert suit une méthode « étapes par étapes » claire et modulable; chaque étape pouvant être réalisée indépendamment. Il est présenté sous forme d’un document Excel avec plusieurs feuilles de travail qui permettent aux conseillers et aux entreprises de collecter et d’analyser toutes les informations pertinentes pour l’élaboration de leurs plans d’adaptation et de mise en œuvre de stratégies d’adaptation à intégrer dans la gestion des risques pour les entreprises et les zones industrielles. L’analyse de la vulnérabilité des entreprises via le Climate-Expert permet d’identifier, d’une part, les risques et les mesures de la « bonne » adaptation pour les atténuer ou les éviter, et d’autre part, les opportunités pour renforcer leur compétitivité/croissance.

Nous disposons également d’une plateforme web pour cette approche (www.climate-expert.org) qui, au-delà des informations sur les pays du projet ASPCC, les études de cas et les outils de travail, propose également des programmes de formation et du matériel pour les consultants, les associations professionnelles, les chambres de commerce, les gestionnaires des zones industrielles et d’autres experts qui souhaitent collaborer avec les PME sur le changement climatique et l’adaptation.

Articles à la une