Les modules de l’usine de vaccins de Benslimane arrivent au Maroc

Le bateau chargé des modules de la future usine de vaccins de Benslimane est arrivé le 12 juin dernier au port de Casablanca, rapporte l’agence MAP. Ces modules, qui constituent une usine clé en main, pèsent 35 000 tonnes et ont été fabriqués à Shanghai par une entreprise japonaise. Le projet de cette usine a été lancé en janvier dernier par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Son objectif est de disposer d’une capacité de remplissage des seringues de vaccins (aussi appelée « fill & finish ») contre le Covid-19 et d’autres maladies. Porté par l’entreprise marocaine Sensyo Pharmatech, dont les actionnaires sont privés (Bank of Africa, Banque Centrale Populaire, Attijariwafa Bank) et publics (via le Fonds Mohammed VI pour l’investissement), le projet est réalisé en collaboration avec la firme suédoise Recipharm. La capacité installée devrait être de 116 millions de flacons et seringues préremplis par an d’ici à 2024 et l’investissement prévu est de 200 millions d’euros. Au moment du lancement du projet, en janvier, la date de lancement de la production des lots d’essais était fixée au 30 juillet. L’usine fait partie d’un ambitieux plan visant à doter le Maroc d’un pôle de biotechnologie, dans le but notamment de répondre aux besoins en produits pharmaceutiques du continent africain.

Article réservé aux abonnés

La suite de cet article est réservée aux adhérents.

Vous n'êtes pas encore adhérent à la cfcim ?

Articles à la une